Virabhadrasana II

matrkas-set-one1

Dans l’épopée hindoue du Mahâbhârata, Satî, qui porte aussi le nom de Dakshayani , est l’aînée des filles de Prasuti et Daksha. Elle aime Shiva, mais son père, Daksha, qui s’est disputé avec le dieu, interdit leur mariage. Satî passe outre et Daksha se venge en invitant tous les dieux sauf Shiva à un sacrifice dédié à Vishnou. Satî se jette dans le feu sacrificiel pour laver l’affront fait à son mari. Shiva, l’ayant appris, se précipite au palais. Shiva lança un de ses guerriers sur la terre pour créer le démon guerrier Virabhadra. Virabhadra pris d’assaut Daksha, trancha la tête, lui remplaçant plus tard la tête avec celle d’une chèvre.  Satî renaît ensuite sous la forme de Pârvatî et retrouve ainsi son époux.

Virabhadrasana II (guerrier II) a été inspiré par le chaos cosmique, la mort et la destruction. Beaucoup de Yogis, surtout les débutants, se sentent véritablement assiégé par sa complexité. 
À d’autres égards, cependant, l’histoire de Virabhadrasana est tout à fait ironique. Étant donné que l’idéal du yoga est l’ahimsa (non violence), n’est-ce pas étrange que nous devions mettre en pratique une posture célébrant un guerrier qui a tué un tas de gens ? Pour répondre à cette question, vous devez regarder le sens métaphorique. Le yogi est vraiment un guerrier contre sa propre ignorance.
Virabhadrasana II est une posture d’humilité. Si vous essayez d’y rester pendant un certain temps, vous allez affronter votre corps, vos émotions. Peu importe les limites que vous avez, la posture se révèle à nous.
 Lorsque l’on regarde de cette manière,  le guerrier II peut être considérée comme le bon combat. La forme de la posture est la représentation physique du monstre Virabhadra. Prendre la posture avec la compréhension et l’intention, que vous êtes juste cela. 
La posture, en d’autres termes, est sur le triomphe de l’esprit, un thème universel dans le yoga. Comme une grande partie des asanas, la posture se présente sous de nombreuses variantes. Même si les détails différents, l’énergie reste la même.

 

 

Définition :

Posture debout asymétrique, jambes et bras écartés.

 Forme :

warrior2_A

Points d’appui :

  • Rachis érigé. Légère torsion.
  • Membres inférieurs : Jambe avant fléchie à angle droit ; jambe arrière tendue. Les jambes soutiennent le poids du bassin qui est descendu.
  • Membres supérieurs : étirement latéral des membres (en croix).
  • Description : Posture debout jambes et bras écartés, avec flexion du genou avant, l’autre jambe est étirée vers l’arrière. Bassin au max. de profil.

Préparation Physique :

  • Articulations :

– Sollicitation de genou avant en flexion à 90° avec pression du poids du corps.

– Sollicitation des hanches : jambe avant en flexion, jambe arrière en extension .

– Légère sollicitation des épaules pour le maintien des bras tendus en croix.

  • Muscles :

– Tonification du quadriceps de la jambe avant.

– Étirement et renforcement du quadriceps de la jambe arrière.

– Contraction des fessiers et des ischio jambiers de la jambe arrière.

– Renforcement des muscles de la ceinture scapulaire, des deltoïdes, triceps et extenseurs de la main et des doigts.

– Tonification globale de la sangle abdominale et des muscles dorsaux.

Préparation Respiratoire :

Au préalable en statique et en dynamique .

Préparation mentale ou psychique :

Développer force et détermination. Mais rendre attentif à développer en parallèle la tranquillité intérieure, ahimsa (non violence), l’absence de compétition.

Exécution :

images (5)

 

1. Tadasana.

2. Inspirer. Écarter les pieds latéralement d’env. 1.30m. Placer les bras en ligne avec les épaules, paumes vers le sol.

3. Tourner le pied droit à 90° et le pied gauche légèrement vers la droite, en gardant la jambe gauche étirée et tendue au genou. Étirer les muscles de l’arrière du genou.

4. Expirer le fléchir le genou droit jusqu’à ce que la cuisse soit parallèle au sol et le tibia perpendiculaire au sol (angle droit). Le genou plié ne doit pas être en avant de la cheville, mais dans la verticale du talon.

5. Étirer les bras et les mains de chaque côté.

6. Tourner la tête sur la droite et regarder la main droite. Étirer complètement les muscles de l’arrière de la jambe gauche. Le dos, les jambes et les hanches doivent être sur le même plan.

7. Rester dans cette position 20 à 30 sec. ou en rétention poumons vides ou en respirant profondément puis revenir à la position 2 . Reprendre la même posture du côté gauche.

Bhavana : (point d’appui du mental) Renforcement et assouplissement des muscles des jambes. Assouplit le dos et tonifie les organes abdominaux.

Indications, utilisation :

 Correction du port, du maintien. Amener le pratiquant à l’ici et maintenant et développer sa volonté.

Contre-indications :

 Problèmes de genoux.

Place dans la séance :

 Échauffement.

Respiration : 

Respiration yogique complète. La respiration thoracique est favorisée.

Effets :

-Physique : Effort physique de maintien, sollicitation de tout le corps (2 ceintures, 4 membres) mais tout particulièrement des jambes. Irrigation du dos. Renforcement des jambes et du bassin. Ouverture de la cage thoracique. Renforcement des bras. Développement harmonieux de la force, de l’aplomb et de l’équilibre.

Émotionnel : Assurance, détermination, courage, vaillance.

-Mental : Force, stabilité. Équanimité.

Compensation des effets indésirables :

-Physique : Pratiquer la posture de l’autre côté. Pratiquer une posture debout jambes tendues (Trikonasana ). va moins solliciter les hanches et les genoux flexion avant : va intérioriser vont permettre de récupérer et ralentir le rythme cardiaque.

-Respiration : Calmer la respiration en Tadasana, en posture assise ou allongée. Temps de récupération nécessaire si la posture a été maintenue sur la durée.

-Adaptations difficultés physiques : (Accessoires, supports) . Prendre appui contre un mur avec le pied arrière ou la main avant. Descendre moins la cuisse avant. Cuisse horizontale en appui sur une chaise.

-Intensifications : Maintenir la posture sur la durée, s’assurer de la position horizontale de la cuisse avant.

 

En complément :

  • Virabhadrasana I
  • Virabhadrasana III

images