Vision du Yoga par Shri Mahesh

Gita 5

Voici un texte que Shri Mahesh avait écrit quelques mois avant sa disparition le 21 Août 2007. Ce document résume bien sa vision du Yoga.

« Le yoga se définit essentiellement par la recherche de la vérité à travers le corps, l’esprit et l’intellect. Si l’Inde a pu résister aux ravages du temps et aux accidents de l’histoire, c’est grâce à sa quête intense pour atteindre la sérénité et l’équilibre parfait, et non en raison de sa structure politique ou de son organisation sociale. Les invasions des Perses et des Moghols et les dissensions internes ont tenté à plusieurs reprises d’écraser sa culture et de freiner son développement. Les envahisseurs occidentaux ont même essayé de la supprimer, mais elle a gardé la tête haute. L’Inde n’a finalement pas été soumise, et la flamme de la spiritualité brûle toujours. Aujourd’hui, l’homme doit observer sa conscience, utiliser sa raison, discipliner son esprit et écouter son cœur pour affronter la réalité du yoga et non pour l’exploiter comme certains le font actuellement en prônant le yoga thérapeutique ou toute autre méthode fantaisiste. Les Manavakyas* soutiennent que la flamme du yoga traditionnel continuera toujours à brûler quoi qu’il arrive. Depuis la nuit des temps, cette discipline n’a qu’un seul but : combattre pour la vérité. La pensée indienne illustre cette quête sans fin de la spiritualité.

Le yoga traditionnel nous permet de préserver les générations à venir car la motivation spirituelle domine sa pratique. La Bhagavad Gîtâ  et les Upanishads sont les textes majeurs de cette science et en même temps les véhicules des grands systèmes de pensée yogique. La tâche ardue de réussir à intéresser la multitude à la métaphysique est aussi réalisée. Lutter sans cesse pour nous améliorer corporellement, mentalement et intellectuellement constitue le vrai yoga qui essaie de nous transformer intérieurement de sorte que nous puissions nous maîtriser, ressentir un apaisement inébranlable indépendamment des circonstances extérieures. Le yoga n’est pas dogmatique,  synthèse rationnelle qui tend à rassembler en lui de nouvelles conceptions. Expérimental et provisoire par nature, il essaie de suivre le rythme du progrès de la pensée. Le yoga s’est toujours adapté aux différentes étapes du développement spirituel et aux différentes conditions de vie.

Les sages considèrent que la vie est une série d’expériences. Selon Bouddha, Vyasa ou Shankaracharya, l’expérience n’est possible qu’à travers le corps, l’esprit et intellect. Cette vision intérieure nous donne un nouveau départ vers une nouvelle aventure : à travers le corps le pratiquant appréhende le monde des objets, à travers l’esprit, le monde des sentiments, et à travers l’intellect, le monde des idées. A travers ces trois instruments, les grandes lumières sous forme humaine comme Bouddha, Socrate ou Zoroastre, nous révèlent les possibilités divines de la nature humaine et nous encourage à être nous même à travers la connaissance de soi. L’intellect, l’esprit et le corps nous aident à faire progresser la précieuse substance de la réalité yogique en la traduisant dans les termes et les besoins de notre époque.

Les étudiants en yoga perçoivent le monde avec l’œil de la sagesse ; ils expérimentent le monde avec foi et amour en raison de leur transformation intérieure par la science inspirée du yoga. Sa pratique transforme le mal ou l’élimine pour apporter du bonheur ; sa connaissance constitue une expérience directe avec la Réalité. »

Shri Mahesh

*Manavakyas ou lois de Manu : Manu est le nom donné au progéniteur de la race humaine et son premier législateur.